Les trois derniers présidents français ont été mis sur écoute par l'Agence Nationale de Sécurité Américaine1.9517

Chirac, Sarkozy et Hollande

#Wikileaks
Nicolas Sarkozy,Jacques Chirac,François Hollande-Les trois derniers présidents français ont été mis sur écoute par l'Agence Nationale de Sécurité Américaine
Politique
24 juin 2015

Les trois derniers présidents français ont été mis sur écoute par l'Agence Nationale de Sécurité Américaine

Dans la nuit du 23 juin 2015, les sites « Libération » et « Mediapart » révèlent des documents Wikileaks portant sur la mise en écoute des trois derniers présidents français de 2006 à 2012.

Les sites Libération et Mediapart ont fait une étonnante révélation dans la nuit du 23 juin 2015. Les deux médias ont dévoilé des documents Wikileaks portant sur l’espionnage et la mise en écoute des trois derniers présidents français : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, mais également leurs plus proches conseillers par la NSA, l’agence américaine de sécurité nationale.

Bien que ces documents ne comportent pas vraiment de révélations ni ne portent atteinte à la sûreté nationale française, il va sans dire que cela a alarmé le bureau de l’Élysée. Du côté des internautes également, la grogne est montée.

Ce matin, le président François Hollande a convoqué d’urgence un « Conseil de défense » pour évaluer la nature des informations contenues dans ces documents Wikileaks.

Le président de l’UMP Nicolas Sarkozy et l'ancien président de la République Jacques Chirac n'ont pour l'instant pas encore réagi à la révélation de ces écoutes.

Du côté des États-Unis, le porte-parole du département d’État, John Kirby, a juste déclaré :

Nous ne faisons pas de commentaires sur la véracité ou le contenu de ces documents - John Kirby

Concernant les documents publiés par Wikileaks, ceux-ci ont été classés « Top-Secret ». Ils ont été regroupés sous le titre « Espionnage Elysée » et divisés en cinq rapports d’analyse destinés à des responsables de la NSA et de la communauté américaine du renseignement. Uniquement deux d’entre eux, les plus anciens datant du second mandat de Jacques Chirac, sont destinés à être partagés au sein des « Five Eyes », qui sont l’alliance des services de renseignements des USA, du Royaume-Uni, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et du Canada. Selon Wikileaks, ces documents émanent d’un bureau identifié comme étant celui des « Summary Services » ou service des synthèses.

Si rien de percutant n’a été trouvé dans les documents, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, a toutefois révélé ce mardi 23 juin que d’autres révélations viendraient très prochainement. Dans le cas où ces nouvelles révélations contiendraient des informations sensibles, la France pourrait remettre en cause la crédibilité de son alliance avec les États-Unis.

Qu'en pensez-vous ?

 

Actu proposée par : Nono92

Soyez funs, lâchez vous les amis !! (3 émotions possibles)
  • 0
    TOP
  • 0
    NUL
  • 0
    MDR
  • 0
    HOT
  • 0
    CHOU
  • 0
    WTF
  • 0
    OMG
  • 0
    CHOC

Encore plus d'actus people

Votre opinion sur cette news people
Vous devez vous identifier pour participer aux commentaires

Quoi tu n'es pas encore connecté sur le site people le plus fun du Web ? Nan mais Allô quoi !?

Quoi ? Tu n'es pas encore membre du site people le plus fun du web ?
(rapide, gratuit et sans engagement)