Barack Obama s’est exprimé sur l’affaire Bill Cosby, accusé de viols multiples3.0518

Barack Obama

#COSBY
Barack Obama-Barack Obama s’est exprimé sur l’affaire Bill Cosby, accusé de viols multiples
Politique
16 juillet 2015

Barack Obama s’est exprimé sur l’affaire Bill Cosby, accusé de viols multiples

Le président américain Barack Obama a tenu à se prononcer sur l’affaire Bill Cosby ce mercredi 15 juillet dernier pour faire suite à la demande de révocation de la médaille présidentielle de la liberté de Bill Cosby.

L’affaire Bill Cosby, où l’homme est accusé de viol et d’agressions sexuelles par une trentaine de femmes, prend de l’ampleur. Après que l’actrice et chroniqueuse Whoopi Goldberg ait retiré son soutien à Bill Cosby en direct sur la chaîne américaine ABC mardi dernier, le président américain Barack Obama a tenu à se prononcer sur cette affaire. Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue le mercredi 15 juillet à la maison blanche, il répond à la demande de révocation de la médaille présidentielle de la liberté de Bill Cosby (l’équivalent de la légion d’honneurs français).

Depuis qu’un document a prouvé la culpabilité de l’ancienne vedette du « Cosby Show », célèbre émission des années 80, l’affaire dans lequel Bill Cosby est poursuivi a pris une nouvelle tournure. Si de nombreux acteurs et célébrités sont montés au créneau pour dénoncer la gravité de l’affaire, de nombreuses associations de lutte pour la prise de conscience du viol et la responsabilisation des victimes ont demandé à ce que la médaille présidentielle de la liberté de l’acteur, qu’il a reçue des mains de l’ancien président Georges W. Bush en 2002, soit révoquée. Une pétition avec plus de 10 000 signatures recueillies a été envoyée aux autorités. Angela Rose, celle qui à l’origine du mouvement a tenu a justifié leur action en déclarant :

« Autoriser Cosby à conserver ce symbole, c’est suggérer que nous sommes dans une société dans laquelle on ferme les yeux sur les comportements sexuels coercitifs. »

Le mercredi 15 juillet, Barack Obama a tenu une conférence de presse pour répondre à cette demande de révocation. Donnant une réponse claire, mais également embarrassée, le président américain a ainsi expliqué qu’il n’existait pas encore de protocole de révocation pour le moment. Cependant, il n’est pas question pour autant que ces faits soient cautionnés :

« Si on donne à quelqu’un un médicament ou une drogue à son insu et qu’on a des rapports sexuels avec cette personne sans son consentement, c’est du viol. Je pense que ce pays, tout comme n’importe quel pays civilisé, ne devrait avoir aucune tolérance pour le viol. » — Barack Obama

Son discours à la TV américaine :

 

Actu proposée par : Minona

Soyez funs, lâchez vous les amis !! (3 émotions possibles)
  • 0
    TOP
  • 0
    NUL
  • 0
    MDR
  • 0
    HOT
  • 0
    CHOU
  • 0
    WTF
  • 0
    OMG
  • 0
    CHOC

Encore plus d'actus people

Votre opinion sur cette news people
Vous devez vous identifier pour participer aux commentaires

Quoi tu n'es pas encore connecté sur le site people le plus fun du Web ? Nan mais Allô quoi !?

Quoi ? Tu n'es pas encore membre du site people le plus fun du web ?
(rapide, gratuit et sans engagement)